La lettre de la citoyenneté 165 : Voting rights for all residents (VRAR)

Un réseau européen pour le droit de vote des étrangers
vendredi 15 janvier 2021
par  Francois Sauterey
popularité : 0%

À l’initiative des militants allemands de Freiburger Wahlfkreis 100 % (voir la Lettre n° 159), plusieurs associations militant pour le droit de vote des étrangers se retrouvent régulièrement depuis avril 2020 sur la plateforme de vidéocommunication zoom pour échanger en langue anglaise sur les actions menées dans leur pays.

Allemagne
Clemens Hauser a rappelé les votes parallèles symboliques organisés dans plusieurs villes dont Berlin et Fribourg-en-Brisgau pour les exclus du droit de vote à l’occasion d’élections régionales et nationales.

Pour le 900e anniversaire de la ville de Fribourg en 2021, des posters de migrant(e)s ayant participé au développement de la ville seront placardés sur des immeubles.
Une mobilisation pour le droit de vote des étrangers a également eu lieu à Munich où le maire socio-démocrate Dieter Reiter a réexprimé sa position en faveur de ce droit.

Autriche
Magdalena Stern a expliqué le statut particulier de la capitale Vienne, à la fois ville et land. Lors de la dernière élection du 11 octobre, à laquelle un tiers des habitants, étrangers européens ou non, n’a pu participer, un vote symbolique de plus de 1 500 étrangers a été organisé et le réseau SOS Mitmensch a exposé les portraits d’artistes de 52 migrant(e)s vivant depuis longtemps à Vienne et n’ayant pas pu voter.

Belgique
Dagmar Ottevangers a montré la similitude entre Bruxelles et Vienne, à la fois ville et région, aboutissant à ce qu’un Bruxellois sur trois ne peut voter aux régionales dans la capitale belge alors que les Européens ayant le droit de vote communal et européen sont particulièrement nombreux. L’association 1 Bru 1 vote continue sa campagne pour l’élargissement aux élections régionales du droit de vote de tous les étrangers (voir la Lettre n° 152) mais malheureusement le nouveau gouvernement n’envisage pas la réforme constitutionnelle nécessaire pour cet élargissement.

France
Mohamed Ben Saïd a commenté la campagne du collectif J’y suis j’y vote lors des élections municipales du printemps 2020, en particulier les votes symboliques pour les exclus du droit de vote organisés dans plusieurs endroits de la région parisienne
et à Amiens (voir la Lettre n° 164).

Italie
Des votes symboliques ont eu lieu il y a plusieurs années à Bari et dans d’autres communes des Pouilles, avec la participation d’ARCI et du syndicat CGIL. Il n’a pas été possible de renouveler cette campagne lors des élections municipales et régionales de septembre 2020.

Suisse
Katrin Sontag, de l’université de Bâle, a expliqué l’initiative « pass egal wahl » organisée à Bâle en 2019 avec des sessions parlementaires symboliques, initiative qui doit reprendre prochainement, le parlement cantonal de Bâle- Ville ayant voté en faveur de l’élargissement au canton du droit de vote des étrangers qui existe au niveau communal depuis 2005, élargissement qui devra être approuvé par
un référendum dans les deux ans. La situation à Genève a été expliquée par Dario Ciprut

Il y a beaucoup de points communs entre les actions recensées par le réseau : grandes métropoles, parfois ville et région, avec un pourcentage important de résidents étrangers rendant leur discrimination au niveau du vote local d’autant plus injuste ; associations militant sur le sujet depuis longtemps ; argumentaires et campagnes similaires ; votes symboliques des étrangers avec des résultats, en pourcentage, proches des résultats des votants nationaux aux élections officielles ;
accès à la nationalité difficile à obtenir dans les différents pays et ne pouvant être une alternative au droit de vote.

Le réseau organise le 26 avril la première journée internationale du droit de vote des étrangers.

Les rencontres par l’intermédiaire de Zoom se poursuivent en 2021. Si vous souhaitez y participer, contactez Mohamed Ben Saïd (ben-said2@wanadoo.fr).

De son côté, la fondation ECIT (European citizens’ rights, involvement and trust) a tenu sa 5e conférence annuelle en décembre 2020. Plus de 200 personnes réunies en visioconférence ont fait le point sur la perception de la citoyenneté européenne et les perspectives d’amélioration, notamment l’extension à de nouveaux droits politiques.

Le lien du site de l’ECIT est : https://ecit-foundation.eu/

Mohamed Ben Saïd et Bernard Delemotte


Documents joints

La lettre de la citoyenneté 165

Agenda

<<

2021

 

<<

Juin

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
2829301234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois